Passer au contenu principal

Ski alpinLes pistes du village de Saint-Cergue sont ouvertes

La neige tombée lundi permet aux trois remontées mécaniques d’accueillir leurs premiers clients de l’hiver. Il en va de même à La Vallée. C’est plus compliqué à La Dôle.

Les deux pistes du village de Saint-Cergue ont ouvert mardi matin.
Les deux pistes du village de Saint-Cergue ont ouvert mardi matin.
Vanessa Cardoso/Archives

Les conditions sont excellentes pour la pratique du ski dans à Saint-Cergue. Il y a 30 centimètres de neige dans le village. Ce qui a permis aux trois petites remontées mécaniques d’ouvrir mardi matin. Elles le resteront tous les jours jusqu’au dimanche 3 janvier, à la fin des vacances scolaires.

Les deux pistes reprendront ensuite un rythme plus traditionnel en étant ouvertes les mercredis après-midi ainsi que les week-ends. Étant éclairées, elles accueillent aussi les skieurs du jeudi au samedi entre 18 h et 21 h 30.

La remontée de Basse-Ruche, un peu plus haut dans le village, fonctionne quant à elle depuis quelques jours déjà. À La Givrine, les téléskis de la Trélasse ont été également mis en marche mardi matin, tout comme les deux installations de Saint-George qui fêtent leur début de saison.

A la vallée de Joux aussi, la neige va faire le bonheur des grands et des petits. Dès mercredi matin, les pistes seront ouvertes pour la première fois au Brassus et à L’Orient, tandis que L’Abbaye a démarré sa saison ce mardi. «Cette fin d’année enneigée est une excellente nouvelle et nous met un peu de baume au coeur après la nouvelle fermeture imposée aux établissements publics», souligne Cédric Paillard. Le directeur de Vallée de Joux Tourisme insiste toutefois sur le respect des normes sanitaires et du port du masque aux installations.

Neige soufflée

À la Dôle, qui culmine à 1677 mètres, on avait de bonnes raisons de croire à une remise en route rapide du domaine, au vu des récentes chutes d’or blanc. Il n’en a point été, la faute au vent qui a soufflé la neige au sommet, ne permettant pas l’ouverture de suffisamment de pistes. Quant à l’inauguration du télésiège situé sur territoire français qui assurera la liaison entre les Dappes et les Tuffes, elle devra attendre les annonces présidentielles sur la possibilité de skier à nouveau. Pour l’ensemble du domaine de ski franco-suisse «Jura sur Léman», fraîchement renommé durant l’été 2020, il s’agit d’être patient.

Fondeurs en piste

Les amateurs de ski de fond ont plus de chance. Si la neige avait aussi été soufflée lundi, empêchant le traçage des pistes, les conditions sont désormais plus favorables. Dans la région de Saint-Cergue-La Givrine, les 30 kilomètres de pistes existantes sont ouverts, que ce soit pour le style classique ou le skating. Il en va de même à la vallée de Joux où plus du 80% du domaine est tracé dans les deux styles.