Passer au contenu principal

Bien-être à la maisonLes plantes vertes disent merci au Covid

Effet collatéral inattendu du télétravail: les Suisses se sont précipités dans les garden-centers pour verdir leur intérieur.

Baisse de la fatigue, des maux de tête, des problèmes de gorge, s’entourer de verdure, cela peut rapporter gros.
Baisse de la fatigue, des maux de tête, des problèmes de gorge, s’entourer de verdure, cela peut rapporter gros.
DR

Philodendrons, Strelitzia ou Monstera se portent bien, merci. Car s’il y en a qui ont apprécié cette année 2020 faite de pseudo-confinement et de télétravail, ce sont bien elles. Vous ne connaissez peut-être pas leur petit nom, mais ces trois plantes vertes figurent en effet parmi les stars de nos salons, et il y a de fortes chances que vous les ayez déjà croisées à de multiples reprises ces derniers temps. Surtout depuis ce printemps.

Car depuis le début de la crise, les Suisses se ruent sur elles et leurs congénères comme jamais auparavant. Et ils ne sont pas les seuls. À titre d’exemple, l’association américaine de jardinage a enregistré une augmentation des ventes de près de 50% entre 2017 et 2019, cela donc avant l’effet Covid. Chez nous aussi, les pépiniéristes de tout poil auraient plutôt le sourire. Au Garden Centre de Lavaux, par exemple, on enregistre depuis trois ans une hausse du chiffre d’affaires constante de 10% à 12% chaque année. Et pour 2020, on en est déjà à 20%.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.