Passer au contenu principal

Déconfinement«Les prostituées se retrouvent de nouveau poussées dans la marge»

Une association de professionnels du sexe tarifé milite pour une reprise rapide des activités, encore interdites.

Lausanne, le 16 novembre 2017. Les prostituées roumaines à Sévelin. (24heures/Odile Meylan)
La prostitution de rue et celle des salons s’est virtuellement effacée entre le 13 et le 16 mars sur Vaud et Genève. Depuis, une partie des prostituées ont disparu, s’inquiètent les associations de soutien.
Lausanne, le 16 novembre 2017. Les prostituées roumaines à Sévelin. (24heures/Odile Meylan)
VQH

Voilà plus de deux mois que le sexe tarifé ne paie plus. Les mesures de semi-confinement et la deuxième ordonnance Covid-19 du Conseil fédéral, interdisant sans ambiguïté toute forme de prostitution physique, ont frappé de plein fouet la branche, incrédule.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.