Passer au contenu principal

Premier sondage TamediaLes quatre clés du vote sur les multinationales

Une majorité de sondés souhaite que les entreprises rendent des comptes sur leurs activités à l’étranger. Mais les jeux sont loin d’être faits d’ici au 29 novembre. Analyse.

Un drapeau en faveur de l’initiative populaire «Pour des multinationales responsables» sur un balcon lausannois.
Soutien
Un drapeau en faveur de l’initiative populaire «Pour des multinationales responsables» sur un balcon lausannois.
KEYSTONE

Si le vote avait eu lieu aujourd’hui, l’initiative sur les «Entreprises responsables» passerait la rampe au niveau du peuple. C’est ce que montre le premier sondage Tamedia (éditeur de ce titre) en vue des votations fédérales du 29 novembre. Selon l’enquête menée en ligne du 12 au 13 octobre, 57% de la population souhaite que les entreprises domiciliées en Suisse soient tenues responsables des dommages à l’environnement et des violations des droits humains causés par leurs filiales à l’étranger. Ils sont au contraire 41% à s’y opposer.

Les initiants accueillent ces résultats avec une satisfaction contenue, conscients que les textes issus de la gauche démarrent leur parcours avec un soutien marqué qui s’étiole au fur et à mesure de l’avancement de la campagne. À cet aulne-là, un taux d’approbation de 57% ne représente pas une avance confortable.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.