Passer au contenu principal

Nouvelle annéeLes résolutions de huit personnalités féminines pour 2021

Elles sont actrices, artistes, athlète, auteure, cheffe ou politique. En vue de la nouvelle année, huit Romandes partagent leurs espoirs, pour elles comme pour la société. Inspirant.

Mêlant reggae et hip-hop, «Akwaba», le deuxième album de la rappeuse valaisanne KT Gorique, est sorti en 2020. En attendant le retour de la scène, elle cultive un lien étroit avec ses fans via les réseaux sociaux, en partageant des titres inédits ou revisités.
Mêlant reggae et hip-hop, «Akwaba», le deuxième album de la rappeuse valaisanne KT Gorique, est sorti en 2020. En attendant le retour de la scène, elle cultive un lien étroit avec ses fans via les réseaux sociaux, en partageant des titres inédits ou revisités.
Nadia Tarra

Cet article a été rédigé par les journalistes de «Femina». Retrouvez plus d’articles sur Femina.ch

Certains se sont sentis paralysés durant cette année hors du commun, incapables de penser à autre chose qu’au taux de reproduction du Covid ou même de lire un bouquin; d’autres ont continué à rêver, inventer, se réinventer ou simplement espérer. C’est le cas de ces huit Suissesses qui partagent leurs impressions de 2020 et leurs résolutions pour 2021.

D’âges et d’horizons différents (géographique, social ou politique), ces femmes nous inspirent par leur énergie communicative (la cheffe Marie Robert et l’auteure Mélanie Chappuis), leur pragmatisme déculpabilisant (la neurochirurgienne Jocelyne Bloch et la conseillère aux États Johanna Gapany), leur créativité énergisante (la comédienne Claude-Inga Barbey, la chanteuse KT Gorique et l’artiste Stéphanie Blanchoud) ou encore leur empathie innée (l’athlète Morgane Herculano). Autant de qualités ou d’atouts qui ont été, tour à tour, selon le moral des troupes, présents comme absents de notre quotidien. Depuis le début de la crise, en effet, si beaucoup d’entre nous ont passé du désir à l’ennui dans un cycle sans fin (sans mentionner un peu de peur, aussi!), ces personnalités féminines ont le mérite de relancer la machine à souhaits. Alors, à elles, un grand merci; à vous, des temps meilleurs, bien meilleurs!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.