Passer au contenu principal

Progression du Covid-19Les soins intensifs risquent la saturation dans cinq jours

Les autorités sanitaires suisses observent avec prudence le ralentissement de la hausse des contaminations. Car les cas graves mettent les hôpitaux sous pression.

Virginie Masserey, responsable de la section contrôle de l’infection à l’OFSP, commente les derniers chiffres Covid en Suisse.
Experte.
Virginie Masserey, responsable de la section contrôle de linfection à lOFSP, commente les derniers chiffres Covid en Suisse.
Keystone

Une hirondelle ne fait pas le printemps. Mais dans la succession des mauvaises nouvelles qui nous tombent dessus depuis des semaines, c’est au moins un premier signe positif. Les nouvelles contaminations ne poursuivent plus leur folle course en avant avec des bonds de géant.

Mardi, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a recensé 6126 contaminations en vingt-quatre heures. C’est certes plus que les 5959 cas positifs annoncés mardi dernier, mais c’est moins que vendredi, où l’on en était à plus de 9000. Cette petite décélération est confirmée par Virginie Masserey, responsable de la section contrôle de linfection à lOFSP.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.