Passer au contenu principal

Votations fédéralesLes Suisses diraient «oui» aux avions et «non» à l’initiative UDC

Un sondage de la SSR concernant les votations fédérales du 27 septembre indique que la population suisse est favorable à l’achat de nouveaux avions de combat à 58% mais qu’elle rejette largement l’initiative de limitation de l’UDC.

L’achat des nouveaux avions de combat recueille une majorité d’avis positifs, selon le sondage de la SSR.
L’achat des nouveaux avions de combat recueille une majorité d’avis positifs, selon le sondage de la SSR.
KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Une majorité de la population suisse (61%) rejetterait actuellement l’initiative de l’UDC dite de limitation, contre 35% qui l’accepteraient. Elle est en revanche plutôt favorable aux nouveaux avions de combat à 58%, contre 39%, selon un sondage jeudi de la SSR.

Les deux textes seront soumis au peuple le 27 septembre. L’initiative de l’UDC «pour une immigration modérée» trouve une majorité de soutien uniquement chez les sympathisants du parti. Elle convainc moins d’un tiers des sympathisants dans les autres partis.

C’est dans la Suisse italophone que le texte rencontre le plus de soutien avec 25% d’«absolument pour» et 22% de «plutôt pour». En Suisse alémanique 59% des sondés se prononcent contre et en Suisse romande, le camp du «non» rallie 71% des personnes interrogées, dont 54% se disent absolument contre.

L’évolution par rapport au précédent sondage effectué en mars «est remarquable parce qu’atypique pour une initiative: la part de consentement résolu s’est consolidée au fil de la campagne principale, et la part de «non» n’a pas augmenté de manière notable», note le rapport du sondage. Le niveau d’approbation déjà élevé dans l’électorat de l’UDC a ainsi continué de s’affermir.

Avions de combat

L’achat des nouveaux avions de combat recueille dans le sondage 58% d’avis positif, dont 36% sont fermement pour et 22% sont plutôt pour. Le camp du «non» séduit 39% des sondés, dont 24% sont absolument contre et 15% plutôt contre.

Les partisans des partis de droite sont largement favorables à cette nouvelle acquisition, alors que moins d’un tiers des sympathisants de gauche y sont favorables. Ceux des Verts’libéraux sont partagés, avec 47% de pour et 47% de contre.

La Suisse allemande (60%) et italophone (57%) sont particulièrement enthousiastes. Le projet laisse plus sceptique en Suisse romande avec 48% de oui et 47% de non.

Par ailleurs, 50% des femmes soutiennent actuellement l’acquisition, et 64 pour cent des hommes. À ce fossé intersexe typique sur les questions politico-militaires s’ajoute aussi un conflit générationnel. Les 18-39 ans ne sont jusqu’à présent que 48% à dire oui à l’acquisition des avions de combat, tandis que les plus de 65 ans sont 64% à être favorable.

L’enquête Trend SRG-SSR sur les votations du 27 septembre 2020 a été réalisée par l’Institut de recherche gfs.bern entre le 3 et le 17 août 2020 auprès de 29’540 titulaires du droit de vote. La plage d’erreur statistique est de +/- 2,9%.

ATS/NXP