Passer au contenu principal

Étude consommateursLes Suisses ont un peu vidé leur cave pendant le confinement

Une enquête de l’École hôtelière de Lausanne et de l’École de Changins montre que les sondés ont bu davantage mais acheté moins de vin.

Les Suisses ont pas mal profité du confinement pour déguster leurs vins.
Les Suisses ont pas mal profité du confinement pour déguster leurs vins.
Alain Germond-A

On s’en doutait, un sondage le confirme: les Suisses ont bu davantage de vin pendant la pause forcée due au Covid-19. L’étude a été menée par l’École hôtelière de Lausanne et l’École de Changins auprès de 927 personnes, avec une plus forte proportion d’hommes et de Latins que la moyenne nationale. Premier résultat: les Romands et les Tessinois, plus touchés par le virus, ont également été plus portés à ouvrir une bouteille. Et pas forcément tout seuls, puisque deux tiers des sondés ont organisé ou participé à des dégustations numériques avec des amis. Ces Skyperos n’ont pourtant pas séduit les buveurs, qui ne sont que 18% à penser continuer ces apéros numériques une fois le calme revenu. Les trois auteurs de l’étude, Philippe Masset, Alexandre Mondoux et Jean-Philippe Weisskopf, ont également observé une hausse légère (de 20 à 26%) de l’habitude de boire seul, qui ne devrait pas se confirmer par la suite.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.