Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Roman d’une expatriée«Les Suissesses ont dû demander le droit de vote gentiment»

Clare O’Dea, Irlandaise installée en Suisse depuis dix-huit ans, s’est penchée sur la vie des femmes dans les années 50.

«À cette époque, le mariage était vendu comme la meilleure option pour les femmes.»

Clare O’Dea, auteure de «Le jour où les hommes ont dit non»

«En Suisse, il y a encore un effort à faire sur le front domestique.»

Clare O’Dea
8 commentaires
Trier:
    Marengo

    Comme quoi, quand on demande gentiment, tout fini par arriver.