Passer au contenu principal

Transport aérienLes temps seront durs pour Swiss jusqu’en 2023

Selon le directeur commercial de la compagnie aérienne, le coronavirus va lui faire vivre une époque difficile durant plusieurs années.

Swiss a prolongé jusqu’au 31 décembre 2021 les possibilités de report des réservations.
Swiss a prolongé jusqu’au 31 décembre 2021 les possibilités de report des réservations.
KEYSTONE

La compagnie aérienne Swiss s’attend en raison du coronavirus à une passe difficile de plusieurs années. Selon le directeur commercial Tamur Goudarzi, le transporteur national ne devrait renouer qu’en 2023 avec le chiffre d’affaires de l’année dernière.

Après avoir réduit son plan de vol à un strict minimum pendant la crise du Covid-19, la filiale de Lufthansa va remonter en juin ses capacités de 15% à 20%, a indiqué le responsable dans un entretien au portail spécialisé Travelnews. «Nous voulons renforcer l’offre de manière régulière et ne plus seulement voler à vue», a dit Tamur Goudarzi, qui espère présenter dans les prochaines semaines un plan de vols qui augmentera vers les 50% d’ici à la fin de l’année.

Concernant les remboursements aux clients privés et professionnels, Swiss a d’ores et déjà versé «un montant à trois chiffres dans le bas de la fourchette», soit autour de 100 millions, a poursuivi le membre de la direction. Les tour-opérateurs se verront remboursés dans leur intégralité d’ici le 30 septembre.

La compagnie helvétique a par ailleurs prolongé jusqu’au 31 décembre 2021 les possibilités de report des réservations.

(ATS/NXP)