Passer au contenu principal

La Chaux-de-FondsLes travaux de contournement par la H18 vont démarrer

Les travaux de la partie principale du projet de contournement de La Chaux-de-Fonds seront entrepris entre 2022 et 2027. La mise en service de l’aménagement est planifiée pour fin 2026.

La Chaux-de-Fonds veut alléger la traversée de la ville avec son contournement via la route principale H18.
La Chaux-de-Fonds veut alléger la traversée de la ville avec son contournement via la route principale H18.
VQH

Les travaux du contournement routier de La Chaux-de-Fonds (NE) par la route H18 vont commencer en avril et la mise en service est prévue en 2026. L’investissement se monte à 186 millions de francs, dont 73,1 millions à charge du canton.

«La traversée de La Chaux-de-Fonds en direction de l’est et du nord est une source importante de nuisances», a déclaré jeudi Laurent Favre, conseiller d’Etat. La route principale H18 reliant Bâle à La Chaux-de-Fonds traverse le centre historique de la ville qui supporte un trafic journalier de plus de 22’000 véhicules dans le secteur.

Le contournement permettra «de renforcer l’attractivité résidentielle et économique régionale et cantonale, d’améliorer la qualité de vie, de réduire la pollution et de promouvoir la mobilité douce», a ajouté Laurent Favre. Ces investissements permettront aussi d’être un soutien pour relancer l’économie et l’emploi durant cette période difficile.

Nouveau tunnel de 1,2 km

La première étape des travaux commencera par le remplacement du pont de Malakoff, qui sera démoli et reconstruit pendant la fermeture de la ligne CFF Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds entre avril et octobre 2021. Les travaux de la partie principale du projet seront entrepris entre 2022 et 2027. La mise en service de l’aménagement est planifiée pour fin 2026.

Le calendrier pourra être tenu pour autant que les oppositions qui ont été déposées lors de la mise à l’enquête puissent être levées. Une décision sur une opposition devra être rendue par le Tribunal cantonal, tandis que six autres sont en discussion avec les opposants, qui pourront aussi recourir au Tribunal cantonal, s’ils ne sont pas satisfaits de la décision.

Le tunnel des Arêtes, d’une longueur d’environ 1,2 km constituera la pièce maîtresse du contournement. Il devrait y voir passer 12’000 véhicules par jour dans un premier temps et ce nombre pourrait monter à 16’000.

Le coût des travaux se montera à 186 millions, dont 73,1 millions à charge du canton. L’autre part sera financée par les contributions reçues de la Confédération pour les routes principales, par des subventions fédérales pour les projets d’agglomération et par une participation des CFF.

Requalifier le centre-ville

«La ville de La Chaux-de-Fonds avait un retard à combler. Nous sommes dans une période exaltante car nous entrons dans une phase de réalisation», a déclaré Théo Huguenin-Elie, conseiller communal de La Chaux-de-Fonds. Après le contournement routier est de La Chaux-de-Fonds, il y aura entre 2022-2029 le contournement routier du Locle avec la H20, puis le contournement ouest de La Chaux-de-Fonds, via la H20 dès 2030.

En y ajoutant la ligne directe ferroviaire, les flux intérieurs du canton seront modifiés et La Chaux-de-Fonds pourra se repositionner au niveau géographique et au niveau stratégique, a ajouté Théo Huguenin-Elie. La Ville verra son «attractivité résidentielle» augmenter.

En lien avec ce contournement, La Chaux-de-Fonds va élaborer un plan directeur partiel des mobilités, qui va définir les espaces et les rues qui pourront être réaménagés grâce à la diminution du trafic au centre-ville. Des rues seront notamment redonnées aux piétons ou à la mobilité douce pour «requalifier et revitaliser le centre-ville», a expliqué Théo Huguenin-Elie.

Parmi les mesures que la Métropole horlogère veut mettre en œuvre, avant la construction de la H18, il y a la piétonnisation de la Place du Marché et la création de zones 30.

ATS/NXP