Passer au contenu principal

Justice vaudoise et CovidLes tribunaux subissent la loi du virus

Contrairement à ce printemps, les juges continuent à siéger. Mais maladies et quarantaines chamboulent leur agenda.

Le Tribunal d’arrondissement de Lausanne, qui siège à Montbenon, est le plus affecté avec 25% d’annulations d’audiences pénales.
Le Tribunal d’arrondissement de Lausanne, qui siège à Montbenon, est le plus affecté avec 25% d’annulations d’audiences pénales.
VQ

La scène se joue au Tribunal de la Broye et du Nord vaudois en ce début de semaine. Se tient un procès pénal renvoyé une première fois en juin à la demande de l’accusé, une personne de 78 ans, donc «à risque». Réitérée en automne, cette même demande a été écartée. Désormais, des mesures sanitaires strictes protègent les justiciables dans l’enceinte des Palais de justice.

Mais au cours des débats, le septuagénaire a lâché qu’il travaillait encore tous les jours dans sa société. De quoi faire bondir le président: «Donc vous me dites que vous souhaitiez renvoyer l’audience pour vous protéger d’une infection, mais que vous allez tous les jours à votre atelier?!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.