Passer au contenu principal

MobilitéLes voitures des Suisses sont de plus en plus branchées

Une auto neuve sur cinq roule à l’électricité, se réjouit Auto-Suisse. Et les marques multiplient les publicités, notamment pour les hybrides plug-in, très prisées des Suisses. Mais l’objectif des 95 g de CO₂/km ne sera pas atteint avant 2025.

Les Suisses prennent goût aux propulsions alternatives, et ce sont les hybrides plug-in (rechargeables) qui connaissent la plus forte progression.
Les Suisses prennent goût aux propulsions alternatives, et ce sont les hybrides plug-in (rechargeables) qui connaissent la plus forte progression.
KEYSTONE

Les Suisses sont toujours aussi attachés à leur voiture privée, mais ils commencent à avoir la main verte en la matière. Selon les derniers chiffres publiés vendredi par Auto-Suisse, la part des voitures à propulsion alternative a effectué un véritable saut quantitatif au mois de septembre. Sur 21’454 voitures de tourisme neuves immatriculées, 34,9% n’utilisent plus de moteurs uniquement thermiques et, parmi celles-ci, 20,2% sont des voitures électriques ou des hybrides rechargeables. Depuis le début de l’année, une voiture neuve sur quatre (24,1%) est équipée d’un système d’entraînement hybride électrique, à gaz ou à pile à combustible (hydrogène), une proportion qui n’était que de 11,6% il y a un an.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.