Passer au contenu principal

NouveautéL’esprit GP, à savourer seul ou en famille

John Cooper Works, branche sportive de Mini, a créé pour le circuit une déclinaison GP de la Cooper.

La Mini John Cooper Works en version GP est créée pour le circuit.
Mini John Cooper Works GP
La Mini John Cooper Works en version GP est créée pour le circuit.
MINI

Le label GP n’est pas une nouveauté chez Mini, il avait déjà fait son apparition en 2006 (sous forme de kit) et en 2013. Mais la nouvelle Mini John Cooper Works GP (trois portes) est d’une tout autre veine, puisqu’elle voit sa puissance augmenter de 75ch par rapport aux déjà dynamiques versions frappées du fameux label.

Mais cette injection de vitamines s’accompagne d’une foule d’autres modifications. Bien qu’autorisée sur la route, la GP est faite en réalité pour rouler sur circuit. Pneus semi-slicks, banquette arrière supprimée et remplacée par une barre de rigidification, freins renforcés, suspension abaissée de 10mm, différentiel à blocage mécanique, échappement sport, bouclier avant, jupes, becquet et passages de roue spécifiques, tout a été prévu pour rendre cette bombinette très efficace sur circuit et, accessoirement, flatter l’ego de son propriétaire (ou inversement).

Testée sur le petit circuit du centre de conduite Betzholz du TCS, près de Zurich, la Mini John Cooper Works GP s’est montrée sous son meilleur jour. Elle est d’une agilité diabolique, le moteur BMW biturbo de 306ch se joue des 1200kilos de la petite traction avant et les freins surdimensionnés supportent des sollicitations prolongées. Et grâce au différentiel autobloquant mécanique, la motricité n’atteint que rarement ses limites. Tout au moins sur piste sèche…

Le même moteur de 306ch se retrouve sur la Mini John Cooper Works Clubman ALL4 GP Inspired, produite en série limitée. Comme son nom l’indique, ce break à traction intégrale fortement motorisé s’inspire de la Mini John Cooper Works GP (trois portes) décrite plus haut. Ce qui ne l’empêche pas de conserver sa vocation familiale, c’est-à-dire cinq places et une monte pneumatique certes sportive, mais faisant logiquement l’impasse sur les semi-slicks.

En revanche, on retrouve sur le petit break divers éléments de personnalisation évoquant la bête de circuit, comme le toit gris métallisé, les coques de rétroviseur rouges et bien d’autres choses.

La Mini John Cooper Works Clubman ALL4 GP Inspired se dote en outre de tout un arsenal d’équipements spéciaux, comme le toit ouvrant panoramique en verre et les vitres surteintées, la sellerie GP Inspired, le volant alcantara et carbone avec palettes, la chaîne hi-fi de marque Harman/Kardon, l’affichage tête haute ou les phares LED matriciels adaptatifs.