24 heures, l'actualité en direct: politique, sports, people, culture, économie, multimédia
La Une | Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 14:24

Et avec ceci, ma bonne dame, un petit morceau d’enfant ?

SéparationHélène Bruller s'interroge: la garde alternée est-elle une bonne chose pour l'enfant? Ou alors est-ce un moyen de répondre à l'égoïsme des adultes?

Et si ce qui animait les adultes était de l'égoïsme?

Et si ce qui animait les adultes était de l'égoïsme? Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À l’heure où j’écris ces lignes, la garde alternée est de plus en plus courante. Est-ce que ça veut dire que c’est bien? Non. Parce que la mère reste la mère. Et le rapport au ventre, l’instinct maternel, c’est la nature, que ça nous plaise ou non. Quand je dis qu’un petit a besoin d’un rapport régulier à la mère pour se développer et que j’entends un type (médecin, en plus, le mec!) me répondre: «pourquoi un père pourrait pas être une mère pendant une semaine?», je me demande si on est pas tous en train de devenir complètement tarés.

Ce qui nous dirige, c’est un profond égoïsme d’adultes et les juges, censés choisir le bien de l’enfant, choisissent leur confort, et leur confort, c’est boucler le dossier parce que la pile est haute. On entre dans l’ère du jugement de Salomon, sauf que là, le gosse, c’est pour de vrai qu’on le coupe en deux.

Voulu par tout le monde, et donc par personne

Vous y avez pensé au gosse? Putain de merde, lequel d’entre vous s’est posé la question «et mon gosse, est-ce que c’est bon pour lui de s’endormir en pleurant sa maman parce que, quand on est petit, une semaine c’est une éternité?», «est-ce que c’est bon pour lui, de jamais pouvoir dire «chez moi» (parce que, «chez moi», pour lui, ça existe pas)?», «est-ce que c’est bon pour lui, d’être voulu par tout le monde, donc par personne, finalement?»

Ce qui me chagrine en plus, c’est que tout ça sent un peu la punition. Elles ont voulu l’égalité? Elles veulent le droit au travail? Alors on va leur prendre une part de leur statut de mères. C’est injuste et c’est indigne. Parce qu’il n’y a pas de «statut de mère», il n’y a qu’un enfant, qui montre dès le plus jeune âge où il place ses repères du quotidien.

Je suis assise au bord de ce bac à sable où le pourcentage de pères est aussi limité que les femmes au gouvernement, ce petit de 2 ans qui s’est fait mal en tombant, je le regarde se relever en hurlant, les larmes aux yeux, il se précipite vers le banc où sont assis ses parents (tiens, il est venu aussi !), il n’hésite pas une seconde, et va plonger sa petite bouille inondée de larmes dans les jupes chaleureuses de sa mère. C’est ça, le choix de l’enfant.

Illustratrice de talent, auteure de plusieurs livres et bandes dessinées pour la jeunesse, Hélène Bruller qui dit être «née clown», vit désormais à Paris après avoir résidé plusieurs années à Genève du temps de son mariage avec Zep (avec qui elle a eu deux enfants). Elle a notamment écrit les textes du «Guide du Zizi sexuel», les «Minijusticiers», et, en bande dessinée,«Les autres filles et leurs mecs», «Je veux le prince charmant» et d'autres albums. Sa nouvelle BD est parue mi-janvier 2014 : «Starfuckeuse».

Créé: 19.02.2014, 10h34

La dernière bande dessinée d'Hélène Bruller, Starfuckeuse, est parue mi-janvier 2014. (Image: DR Delcourt)

Articles en relation

«Tu vois, nous les mecs, on n'est pas faits comme vous»

Adultère Notre nouvelle chroniqueuse, Hélène Bruller, dessinatrice de talent et co-auteure du «Guide du zizi sexuel», ne mâche pas ses mots pour nous parler de l'adultère, une spécificité toute masculine. Plus...

«Je veux le prince charmant» est un des albums de Hélène Bruller paru aux éditions Albin Michel en 2004. (Image: Albin Michel)

Un des albums de Hélène Bruller: «Les mecs des autres filles», paru chez Hachette Jeunesse en 2002. (Image: DR)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...