24 heures, l'actualité en direct: politique, sports, people, culture, économie, multimédia
La Une | Dimanche 20 octobre 2019 | Dernière mise à jour 00:45

Comment (ne pas) se comporter lors d’un premier rendez-vous au restaurant ?

RencontresNotre romancière imagine son personnage fictif, Vicky, en plein «date» amoureux. Mais face au menu, quel plat choisir pour s'assurer un repas sans accident? En voilà une épineuse question!

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Assise en face de Romuald à la table d’un restaurant, Vicky se pose justement la question. Il observe son menu avec attention. Face à sa propre carte, Vicky est envahie par une foule de questions, car il y a beaucoup de pièges à éviter quand on va dîner pour la première fois avec un homme.

- Si on commande le plat le plus cher, il pense que l’on est une croqueuse de diamants. - Si on prend le plat le moins cher, il pense qu’on pense qu’il est fauché. - Si on prend une salade, il pense qu’on est au régime (et il est connu que les hommes veulent une femme qui finissent leur hamburger… tout en gardant la ligne bien entendu !), - Mais surtout, si on prend une salade, il redoute qu’on lui pique une voire deux frites ! - Si on dévore un hachis parmentier, il pense qu’on mange pour compenser une récente déception amoureuse.

On n’est pas sorti de l’auberge

Une fois ce terrible dilemme résolu, il y a encore l’épineuse question des plats à éviter pour des raisons purement esthétique: la tapenade qui restera (forcément) coincée entre les deux incisives, les spaghetti à la Napolitaine dont la sauce giclera (forcément) sur la chemise blanche de son cavalier, tous les plats à base d’ail, les mets type kebab dont la sauce et les ingrédients couleront assurément le long de notre menton, pour finir par les boissons gazeuses qui risquent de nous causer des rots intempestifs. Bref, on n’est pas sorti de l’auberge.

C’est ce que se dit Vicky, interdite devant la liste des mets, au moment où Romuald pose son menu et l’observe en lui faisant comprendre qu’il aimerait bien qu’elle se dépêche, car il a FAIM. Désireuse de démontrer qu’elle est une femme décidée et sûre d’elle (alors qu’elle tergiverse toujours vingt bonnes minutes entre la lessive parfum citron ou pomme-cannelle), Vicky se hâte de choisir mais fait chou blanc. Et l’appel à un ami, c’est en option ?

Une charmante discussion

Le serveur arrive et leur demande s’ils ont fait leur choix. Comme tout homme qui se respecte, Romuald prend un tartare de bœuf (so viril) tandis que Vicky, les yeux collés à sa carte (elle n’a pas mis ses lunettes de vue, histoire d’être plus sexy) hésite encore. Mortifiée, car rien dans la carte ne correspond aux critères susmentionnés, elle conclut : - Rien pour moi, merci.

Regard surpris de Romuald, qui se dit que c’est sa chance, il a encore dû tomber sur une adepte de la diète nocturne. Encore une fois, il va s’empiffrer seul, ce qui le fera culpabiliser. Cela fait trois mois qu’il n’a pas mis un pied au fitness, où il craint de retrouver le regard désapprobateur de son personal trainer lorsqu’il lui apprend qu’il revient de la Bénichon. - J’ai une gastro, conclut-elle.

Pourquoi une telle précision ? Mystère. Horrifiée par les mots qui viennent de sortir de sa propre bouche, elle écarquille les yeux de surprise. Pourquoi mais pourquoi a-t-elle dit une chose pareille ? Elle se retourne vers Romuald, afin de reprendre leur euh… charmante discussion et… comment dire. Il est parti.

C’est à ce moment que le serveur arrive et pose sur la table l’addition. Les deux Apérol-Spritz ? ça sera 40 francs et ce sera… pour Bibi.

Avocate, le jour, et romancière la nuit. Et aussi le week-end, ainsi que les vacances. Cléo Buchheim consacre une grande partie de son temps à sa passion: l'écriture. A 28 ans, cette Lausannoise a déjà quatre romans à son actif. Son dernier ouvrage, «Love, Fashion et autres contrariétés» est un pur produit «chick lit», ce genre littéraire destiné à la gent féminine. Ses chroniques ne dérogent pas à sa ligne d'écriture en dévoilant les aventures de femmes actives, drôles et un peu déjantées.

Créé: 13.11.2014, 10h16

Articles en relation

Pourquoi ne rappelle-t-il pas ?

Fiction Notre romancière se penche sur la longue attente qui suit un rendez-vous amoureux. Son personnage fictif, Vicky, se perd en conjectures mais garde espoir... Plus...

Comment se préparer au marathon?

Mode Notre romancière se penche sur le phénomène des fashionistas «prêtes à tout» pour trouver LE bon accessoire de mode. Son personnage fictif, Vicky, a revêtu sa tenue de combat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.