Passer au contenu principal

Oh my God, j'ai le mal du pays!

Notre nouvelle chroniqueuse Célia Héron, journaliste installée à Boston aux Etats-Unis, où il fait actuellement un froid historique, nous parle de ce qui lui manque cruellement là-bas: la fondue.

La fondue moitié-moitié manque cruellement à notre chroniqueuse Célia Héron installée à Boston.
La fondue moitié-moitié manque cruellement à notre chroniqueuse Célia Héron installée à Boston.
Keystone

Cela faisait des mois que j’en rêvais. Depuis, en fait, que j’avais quitté la Suisse. Souvent, la nuit venue, je regardais tomber la neige sur les trottoirs de Boston, j’observais les arbres grelotter sous leur couverture de givre, les maisons illuminées comme dans les films, et j’espérais vainement. Je rêvais du mariage parfait. Le seul, l’unique, celui du Gruyère et du Vacherin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.