Passer au contenu principal

Prix sur demande. Demande, si t’as le cran

Notre chroniqueuse Hélène Bruller estime absolument anormal le fait de ne pas afficher le prix sur un produit à vendre. Elle en fait son billet d'humeur, corsé comme toujours. Un régal.

Parmi les trucs qui m’énervent, tu le crois pas tellement ça m’énerve, se trouve cette phrase à laquelle, pourtant, on est tous habitués (plus moi, je peux vous le dire) : «prix sur demande». Non mais on croit rêver. N’importe quel objet à vendre a un prix. Y’a qu’à l’écrire sur une pancarte et tu fais pas chier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.