Passer au contenu principal

Oh My God, never again aux USA sans assurance maladie

Notre chroniqueuse basée à Boston a dû affronter le calvaire des urgences après un méchant accident de vélo. Une expérience difficile avec un coude en mille morceaux...

AFP

Couic, Couic, Couic. Ça fait Couic à chaque mètre de couloir en lino qu’avale mon fauteuil roulant en faux cuir rouge effiloché. Et moi assise dedans, à observer les gens courir dans tous les sens vers leur avion en tirant la gueule et leurs valises.

Et lui qui se mord les lèvres en poussant la chaise vers la sortie tout en gérant la catastrophe à grands coups de téléphone internationaux. Je regarde dans les yeux ceux qui me regardent pleurer toutes les larmes de mon corps en mode there is no tomorrow. Et là je me dis : WHY ?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.