Passer au contenu principal

Et avec ceci, ma bonne dame, un petit morceau d’enfant ?

Hélène Bruller s'interroge: la garde alternée est-elle une bonne chose pour l'enfant? Ou alors est-ce un moyen de répondre à l'égoïsme des adultes?

Et si ce qui animait les adultes était de l'égoïsme?
Et si ce qui animait les adultes était de l'égoïsme?
DR

À l’heure où j’écris ces lignes, la garde alternée est de plus en plus courante. Est-ce que ça veut dire que c’est bien? Non. Parce que la mère reste la mère. Et le rapport au ventre, l’instinct maternel, c’est la nature, que ça nous plaise ou non. Quand je dis qu’un petit a besoin d’un rapport régulier à la mère pour se développer et que j’entends un type (médecin, en plus, le mec!) me répondre: «pourquoi un père pourrait pas être une mère pendant une semaine?», je me demande si on est pas tous en train de devenir complètement tarés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.