24 heures, l'actualité en direct: politique, sports, people, culture, économie, multimédia
La Une | Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 15:03

La Suisse unie contre les initiatives de gauche

Votations du 18 maiLa directrice romande d'economiesuisse Cristina Gaggini réfute l'analyse selon laquelle la Suisse est systématiquement divisée. Le Gripen ou le salaire minimum ont notamment fait l'unanimité contre eux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En ce dimanche de votation du 18 mai, certains observateurs s’empressent de déclarer que le pays est fracturé, profondément divisé. Certes, au sujet des Gripen la carte de la Suisse est – à quelques nuances près – à l’exact opposé de celle qui a marqué les esprits le 9 février dernier. Mais de là à y voir un pays démembré…

Sur les autres objets, l’uniformité règne. L’initiative sur le salaire minimum a été balayée dans tous les cantons. Sans exception. Elle a été rejetée par 76,3%, un record avec des résultats en Suisse romande qui dépassent nos espoirs. La même homogénéité entre les régions linguistiques avait déjà été constatée lors des deux précédentes votations sur des initiatives de la Gauche, à savoir «six semaines de vacances» (66.5% de non) et «1:12» (65,3% de non).

La désunion du pays n’apparaît pas lors de scrutins marqués par le clivage Gauche-droite, ni sur des sujets de société comme les pédophiles ou la médecine de base.

En revanche, nous avons du pain sur la planche dès lors que l’axe ouverture-fermeture du pays est actionné. Les deux voire trois prochaines années seront déterminantes, lorsqu’il s’agira de voter sur la poursuite de nos relations avec l’Union européenne. Pas le temps donc de nous reposer sur nos lauriers d’autant que trois initiatives de la Gauche nous attendent: l’abolition des forfaits fiscaux, l’introduction d'un nouvel impôt fédéral sur les successions et le revenu de base inconditionnel.

Créé: 21.05.2014, 11h34

Articles en relation

Des préservatifs en Afrique pour «sauver» la Suisse….

Initiative Ecopop Cristina Gaggini, directrice romande d'Economiesuisse, estime qu'après le 9 février où on s'est tiré une balle dans le pied, on pourrait se tirer une balle dans la tête avec l'initiative d'Ecopop. Plus...

Avons-nous perdu le sens de la mesure ou de la réalité?

Initiative UDC Notre chroniqueuse, directrice romande d'economiesuisse, livre son sentiment face à l'initiative contre l'immigration de masse, en votation le 9 février prochain. Retrouvez-la également avec d'autres acteurs politiques le 28 janvier, à 20h, à l'Uni Dufour à Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.