Passer au contenu principal

La France sort du nucléaire sans le savoir!

La conseillère nationale vert'libérale assiste, amusée, au choix subi des Français de rester pieds et mains liés au nucléaire, tandis que la stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral lui paraît bien plus judicieuse.

Le réacteur nucléaire en construction de Flamanville dont, selon Isabelle Chevalley, le coût a plus que doublé et qui accuse 4 ans de retard.
Le réacteur nucléaire en construction de Flamanville dont, selon Isabelle Chevalley, le coût a plus que doublé et qui accuse 4 ans de retard.
AFP

La France compte actuellement 58 réacteurs nucléaires, tous construits entre 1977 et 1999. Or, pour que le gouvernement français, qui veut maintenir 80% de son parc nucléaire, atteigne son but, il faudrait que les Français construisent un réacteur par année pendant les 40 prochaines années.

Or, un seul réacteur est en construction, celui de Flamanville. Il a 4 ans de retard et au lieu de coûter 3,3 milliards d'euros (4 milliards de francs), il va en coûter 8,5 (plus de 10 milliards de francs)!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.