Passer au contenu principal

Problème d'addiction: «celui qui va trop loin va mal»

Notre chroniqueuse s'interroge sur les raisons qui peuvent pousser à abuser des substances nocives pour la santé. Et si tout ça remontait à l'enfance?

archives, AFP

Combien d’adultes sont accros à l’alcool ou à la clope ? J’en sais rien précisément mais c’est beaucoup, vu que rien qu’autour de moi, j’en ai déjà un paquet (des rouges, avec filtre).

Pourquoi on décide un jour de se bousiller la santé, des raisons, on peut en trouver plein. La plupart d’entre nous n’a pas envie d’écouter les autres, ceux qui essaient de nous dire qu’on se fout en l’air, qu’on est même clairement en train de se tuer. On les écoute pas parce qu’un adulte est libre de ses choix même pour le droit de se foutre en l’air. Se battre pour sa liberté de choix, c’est adulte. Choisir de se foutre en l’air, c’est immature, évidemment.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.