24 heures, l'actualité en direct: politique, sports, people, culture, économie, multimédia
La Une | Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 23:29

Et si au lieu d’aimer votre chien, vous aimiez un homme ?

AmourVous l'avez peut-être oublié, mais l’homme a de nombreux avantages sur le chien. Voici une liste non exhaustive.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comme certaines évidences se perdent, il me semble d’actualité de rappeler quelques vérités. La première est que l’homme a de nombreux avantages sur le chien, «ma p’tite dame, je vais vous raconter la chose»*:

1) L’homme, contrairement au chien, n’a pas besoin d’être sorti 5 fois par jour pour aller faire pipi, ou pire. Vous n’avez pas besoin d’enfiler votre jeans par-dessus votre pyjama, ou sans culotte sur votre chemise de nuit. Vous évitez les bottes en caoutchouc de l’aube, sans chaussettes, fort désagréables. Vous ne marchez pas dans une crotte qu’une autre maman ou papa mal éduqué-e n’a pas ramassée, au risque d’en ramener des effluves, ou plus, chez vous.

1 bis) Vous n’avez pas besoin d’avoir un stock de sachets en plastique pour ramasser les déjections de votre rejeton d’amour. L’homme sait utiliser les toilettes tout seul et le papier également. Pas besoin de ramasser. Pour ce qui est du plastique, s’il en utilise, c’est son problème pour la gestion du déchet, il sait où se trouve la poubelle.

2 bis) Et quant aux cinq fois par jour, les papouilles et autres câlins que vous faites à votre homme, tout comme les légumes, sont conseillés pour maintenir une bonne santé.

2) L’homme sait ouvrir une boîte de conserve tout seul. Si vous partez un week-end avec des copines dans un hôtel où les toutous ne sont pas admis, vous pouvez le laisser, il saura ouvrir le frigo, se servir de l’eau (ou de la bière, c’est vrai) et se nourrir sans problème. En plus, si les toutous ne sont pas admis, il est rare que les hommes ne le soient pas, donc vous pouvez le prendre avec vous et en plus, vous ferez mourir de jalousie toutes vos copines.

3) L’homme est malheureusement parfois malade, personne n’est parfait, et dans ce cas-là, il va chez le docteur. Il peut même y aller tout seul. Par contre votre chien, il faut l’emmener régulièrement chez le vétérinaire, il n’y va pas tout seul, et parfois même, s’il est malade, il salit votre jolie voiture en y allant. Voire en y revenant. De plus le chien coûte cher en soins médicaux, l’homme parfois aussi, c’est vrai, mais il a une assurance maladie, ce que le chien n’a pas. Et en plus, pour les modèles équilibrés, il a un revenu propre ce qui lui permet, à l’homme pas au chien, de régler ses factures de médecin lui-même.

4) Le chien doit aller chez le toiletteur une fois par mois. Sinon votre voisine va vous dénoncer à la SPA. Pour l’homme, s’il est vrai qu’il doit aussi fréquenter le coiffeur du coin, d’abord, c’est plus près, ensuite s’il n’y va pas, on peut toujours dire qu’il se fait un look à la Brad Pitt, plus difficile à dire pour le chien. D’autre part, comme pour le docteur, les mêmes avantages s’appliquent: il y va seul et il paie sa coupe. En plus, c’est moins cher qu’un toilettage, donc même si c’est à vos frais, vous vous y retrouvez financièrement.

5) L’homme parle. Cela peut vous sembler un scoop, mais parfois non seulement il éructe, mais il s’exprime en français (ou toute autre langue de communication, le reste j’en parlerai après). Donc le fait qu’il parle a plusieurs avantages. D’abord, il peut s'exprimer quand il a faim, sans que vous risquiez de mal le comprendre. Votre chien, quand il gémit, vous dit quelque chose, mais quoi ? Comprenez-vous réellement qu’il a envie de croquettes ? Ou de sortir ? Ou de regarder le match ? Ou de se taper la minette du parc ? Pour ce qui est de la dernière communication, en général, les hommes un peu éduqués se retiennent de l’exprimer. Alors que le chien… même sans mots… voir ci-dessous.

6) Au parc, votre chien saute sur tout ce qui bouge. Femelle, mâle, il saute. Petit, grand, il saute. Même cette affreuse bestiole d’un autre temps qui ne ressemble à rien, il saute. Vous pouvez lui expliquer ce que vous voulez, il saute. L’avantage d’un homme c’est, toujours dans la catégorie des racés, qu’il ne saute en général pas tout ce qui bouge, tout au moins pas devant vous. Et le petit plus, c’est qu’au lieu de sauter l’affreux teckel qui se dandine dans le parc, il vous saute, vous. J’y reviendrai, car les hommes de bonne catégorie ne sautent pas, ils font l’amour. Et qui plus est à vous en plus !

7) Avantage annexe pour votre propre estime de vous, le week-end votre chien accepte que vous traîniez en vieux pyjama qui ne ressemble à rien, les cheveux sales et l’haleine de baleine après tonnage de plancton. Vous pouvez penser que c’est une chance inouïe. Personnellement, je ne crois pas que se trouver si moche et si peu amourable soit un cadeau.

En revanche, avec un homme à la maison, impossible de rester cradingue. Il va vous demander de lui montrer les petits dessous sexys que vous avez trouvés pour une paille chez H&M, ceux qui sont si mignons avec le petit nœud, là, et la dentelle, ici. Il va vous regarder et vous embrasser, donc vous aurez pensé à vous laver les dents, il va vous toucher, surtout vous déshabiller, donc mieux vaut éviter la vieille culotte de l’époque de tante Hortense. De même, lui peut vous faire vibrer en vous dévoilant, sous son peignoir, qu’il ne porte rien d’autre que tout ce que vous aimez… Votre chien est incapable de vous faire un cinéma de ce type, ou alors il est temps d’aller consulter.

8) Dernier avantage que vous avez deviné au point précédent. Même si votre chien dort dans votre lit, ce que je déconseille pour lui, cela peut lui provoquer des névroses atypiques du style «comment violer une humaine avec son consentement» alors qu’il en est incapable, ce qui le rend nerveux, et peut perturber son sentiment canin de virilité, l’homme, celui que vous avez choisi, dort dans votre lit (et vire le chien en général, ce qui fait d’une pierre deux coups).

L’homme, disais-je, se couche avec vous, ou un peu avant pour chauffer le lit, ou un peu après pour vous faire languir, et il partage un moment avec vous. Pas en jouant à la balle, pas en jappant, non, non, non, en profitant de ce que la nature nous a donné de très pratique, un corps. Dans le corps de l’homme, et le vôtre bien sûr, il y a aussi un sexe. Si vous me dites que votre chien aussi a un sexe, alors là, il faut directement aller à Belle-Idée je crois…

Je ne veux pas choquer de prudes oreilles, mais franchement, un homme au lit, c’est mieux qu’un chien, et si vous n’avez jamais eu l’occasion de pratiquer, croyez-moi sur parole. J’ai donné mon chien à un couple de retraités, je sais de quoi je parle.

En conclusion, l’homme a de nombreux avantages sur le chien: il est autonome parfois, il s’autofinance, il communique avec un langage verbal et surtout, surtout, il vous fait l’amour…

Mesdames, si je ne vous ai pas convaincues, courez à la SPA, il y a des centaines de chiens qui n’attendent qu’une maîtresse. Pour les autres, dorlotez votre homme, il adore ça, et si vous n’en avez pas encore, ouvrez l’œil, il est là tout près de vous…

* Scat Cat dans Les Aristochats

Jill Székely est consultante en genre, formatrice et coach. Après une carrière de vingt ans dans la gestion de fortune, Jill a lancé sa société WiB-Swiss qui est une plateforme de services pour les femmes et pour les entreprises dans la sphère professionnelle, et pour les hommes et les couples dans la sphère privée. Sa vision est que les femmes et les hommes sont socialisés différemment mais que c'est en travaillant ensemble que la situation peut évoluer et non en s'élevant les uns contre les autres. Ni victime ni bling-bling, la femme est une partenaire professionnelle. Ni macho ni salaud, l'homme est un partenaire familial.

Créé: 22.06.2014, 15h25

Articles en relation

Blanche Cendrillon, un homme comme un autre?

Revu et corrigé Les contes de Cendrillon et de Blanche Neige peuvent être interprétés non pas comme un ode à la domination masculine, mais comme une mise en garde contre la tournure très sexualisée que prend notre société actuelle. Plus...

Pour Noël, un p'tit gang bang ?

Sordide- Les «tournantes» seraient en passe de devenir un « amusement » à la mode parmi les très jeunes adolescents. Plus...

Quand j’serai grande, j’serai mère au foyer…

Rêve de gosse Notre chroniqueuse Jill Székély se fait l'écho d'une conversation (fictive ou réelle?) glanée dans une cour de récréation entre deux fillettes. Dont l'ambition de futures mères au foyer laisse pantois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...