24 heures, l'actualité en direct: politique, sports, people, culture, économie, multimédia
La Une | Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 22:22

Et si on s'aimait avant de baiser?

Vie de coupleDans une relation entre deux êtres, il y a le corps, certes, mais pas que… «Commencez par vous aimer et ensuite vous ferez l'amour», conseille notre chroniqueuse.

«Commencez par vous aimer et ensuite vous ferez l'amour», conseille notre chroniqueuse.

«Commencez par vous aimer et ensuite vous ferez l'amour», conseille notre chroniqueuse. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Prenons un couple hétéro, un homme et une femme, ce qui peut sembler original, mais ça existe, je vous l'assure. Donc disais-je un homme et une femme se rencontrent. Chacun cherche l'âme sœur, le lait on le trouve au supermarché.

Aujourd'hui, dans nos codes de conduite amoureuse, c'est on couche d'abord, on discute ensuite. Et si par hasard il se trouve qu'une nuit on ne couche pas, non pas parce qu'on avait la migraine ou ses ragnagnas ou qu'on avait trop bu, c'est que c'est grave, peut-être qu'on s'aime... «Allo docteur ? J'ai pas eu de sexe cette nuit, c'est de l'amour?»

Le délicat équilibre dans la relation sexuelle est que chacun donne et reçoit. En clair, la femme donne son corps et reçoit le corps de son partenaire. Elle donne du plaisir à son partenaire et elle en reçoit du plaisir. En face, l'homme donne son corps à la femme et reçoit le corps de sa partenaire… Il donne du plaisir à sa partenaire et il en reçoit du plaisir.

La femme objet

Vous voulez relire? Ce n'est pas clair? Vous voyez comme ces phrases banales mises au féminin ou au masculin ne s'appliquent pas? Je vous donne quelques exemples concrets:

«Tu me donnes ton corps et j'aurai du plaisir». Cette phrase est celle du macho qui continue sa pratique en solitaire en utilisant le corps de la femme comme sextoy.

«Tu me donnes ton corps, je te donne du plaisir et j'en ai». Cette version-ci devient plus équilibrée car tous les deux ont du plaisir. Sauf que les puristes auront remarqué que c'est lui, l'homme qui donne et se donne le plaisir.

Dans une version hybride, il pourrait dire «je te prends et je te donne du plaisir». L'homme reste sujet et la femme est objet, toujours, mais au moins elle sourit! «Prends-moi et donne-moi du plaisir», pourrait être une phrase de la femme sujet qui demande volontairement à devenir objet du désir de l'homme. Courageuse ou franchement ivre?

La difficulté est que si on commence par le corps, on ne discute pas vraiment de sa place dans le couple. Ni du couple d'ailleurs. Donc si on tombe sur un macho de la première version, qui prend sans donner, on se trouve un peu mal, si on est la femme, bien sûr, et qu'on se sent une âme.

Amour de soi et amour de l'autre

Alors comment savoir? Comment deviner que l'homme si séduisant qui se trémousse devant soi, ou sur internet, dans son habit de générosité, gentillesse, attention, délicatesse et autres sourires charmeurs n'est pas un gros vicelard qui ne veut qu'agrémenter son onanisme d'un jouet humain au féminin?

Et bien, en le découvrant par la relation. Vous voulez un homme, un tout simple, un qui est sympa et qui vous fasse rire? Un qui vous emmène au cinéma et revient le lendemain? Un qui vous regarde et trouve que vos yeux sont bleus, lors du troisième diner?

Alors, une suggestion, commencez par vous aimer et ensuite vous ferez l'amour, quand vous saurez et que vous serez assurée d'avoir dans votre lit celui que vous voulez. Et si c'est trop à attendre, étudiez les positions de l'amour tantrique pour pouvoir les partager ensuite avec votre élu.

Une femme mal baisée l'est toujours, car elle est baisée. Une femme dans un couple et une femme épanouie, car elle fait l'amour avec son homme, et qu'ils s'aiment, d'abord. S'aimer a un double sens, je l'aime et il m'aime, mais aussi, je m'aime et il s'aime.

Chacun grandit l'autre dans son amour naissant, amour de soi et amour de l'autre. Et le sexe, complice, devient le mortier qui lie les différentes pierres de l'édifice ensemble. Le sexe, une fleur de l'amour dans un champ de bonheur.


Jill Székely est consultante en genre, formatrice et coach. Après une carrière de vingt ans dans la gestion de fortune, Jill a lancé sa société WiB-Swiss qui est une plateforme de services pour les femmes et pour les entreprises dans la sphère professionnelle, et pour les hommes et les couples dans la sphère privée. Sa vision est que les femmes et les hommes sont socialisés différemment mais que c'est en travaillant ensemble que la situation peut évoluer et non en s'élevant les uns contre les autres. Ni victime ni bling-bling, la femme est une partenaire professionnelle. Ni macho ni salaud, l'homme est un partenaire familial.

Créé: 25.07.2014, 11h29

Articles en relation

Et si au lieu d’aimer votre chien, vous aimiez un homme ?

Amour Vous l'avez peut-être oublié, mais l’homme a de nombreux avantages sur le chien. Voici une liste non exhaustive. Plus...

Blanche Cendrillon, un homme comme un autre?

Revu et corrigé Les contes de Cendrillon et de Blanche Neige peuvent être interprétés non pas comme un ode à la domination masculine, mais comme une mise en garde contre la tournure très sexualisée que prend notre société actuelle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...