Passer au contenu principal

Rencontre avec Henri DèsL’éternel gamin souffle
80 bougies

Un an après sa «première mort», le chanteur est reparti pour un tour. Pas de nostalgie mais une brassée de projets et une liberté inédite

Henri Dès, sur la balançoire de son jardin de Lonay. «Mes petits-enfants ne la regardent plus que de loin. Elle servira peut-être pour mes arrière-petits-enfants.»
Henri Dès, sur la balançoire de son jardin de Lonay. «Mes petits-enfants ne la regardent plus que de loin. Elle servira peut-être pour mes arrière-petits-enfants.»
Florian Cella/24Heures
Prêt pour la parade, ado à Renens et déjà le sens du sourire.
Prêt pour la parade, ado à Renens et déjà le sens du sourire.
Archives personnelles Henri Dès
Trois générations de Destraz: Par ordre croissant: Zacharie, Jules, Pierrick et Henri.
Trois générations de Destraz: Par ordre croissant: Zacharie, Jules, Pierrick et Henri.
LMS
1 / 11

Pan pan pan, qui est là? Ce 28 novembre 2019, c’est la Faucheuse qui s’invitait chez Henri Dès. «J’étais sur le canapé, là-bas, on regardait le dernier Scorsese et j’ai commencé à faire de drôles de mouvements. Mon amie a eu les bons réflexes, elle m’a sauvé la vie. Moi, je ne me souviens de rien.» Son arrêt cardiaque, le chanteur l’a beaucoup raconté. Sa «première mort», comme il l’appelle en souriant presque, alors qu’on le rencontre une année plus tard chez lui pour évoquer un événement a priori plus gai, celui de ses 80 ans qu’il fêtera le 14 décembre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.