Passer au contenu principal

Diocèse de Genève, Lausanne et FribourgL’évêché pèse 45 tonnes de CO₂ par an

Mgr Charles Morerod s’est prêté au jeu du bilan carbone, dévoilant 27’000 km parcourus en train en 2019. Le chauffage au gaz de ses locaux l’empêche d’être irréprochable.

Mgr Charles Morerod, évêque de Genève, Lausanne et Fribourg.
JEAN-PAUL GUINNARD

Qui n’a jamais voulu savoir le gaz à effet de serre que génère un Diocèse? Pour la première fois de son histoire, l’évêché de Genève, Lausanne et Fribourg présente son bilan carbone, qu’il a commandé à une société spécialisée. Verdict: en 2019, Mgr Charles Morerod et son équipe de 21 collaborateurs ont émis 45 tonnes de CO₂.

«C’est une manière de montrer que nous prenons au sérieux les mesures à prendre pour réduire nos émissions», commente l’évêque. De fait, l’analyse relève qu’il y a du bon et du moins bon. Ainsi, 80% du CO₂ provient du chauffage au gaz naturel de ses bureaux à Fribourg, un ratio qu’il sera compliqué d’améliorer en raison d’un bâtiment historique difficile à raccorder au chauffage à distance.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.