Passer au contenu principal

GenèveL’ex-usine Tavaro inscrite à l’inventaire

L’ancien bâtiment de montage, transformé en un centre évènementiel et culturel genevois en 2008, est désormais occupé par la HEAD.

Ce bâtiments fait partie des derniers témoins historiques de cet ancien fleuron industriel genevois, a indiqué jeudi le Département du territoire.
Ce bâtiments fait partie des derniers témoins historiques de cet ancien fleuron industriel genevois, a indiqué jeudi le Département du territoire.
KEYSTONE

A Genève, l’ancien bâtiment de montage de l’usine Tavaro, dans le quartier des Charmilles, est désormais inscrit à l’inventaire. Cette mesure de protection patrimoniale complète le classement du bâtiment administratif voisin, adopté en 2012.

Ces bâtiments représentent les derniers témoins historiques de cet ancien fleuron industriel genevois, a indiqué jeudi le Département du territoire, qui a approuvé lundi l’inscription à l’inventaire de l’ancien bâtiment de montage. Ce dernier possède toutes les caractéristiques de l’architecture moderne, avec sa toiture plate, le jeu des volumes qui s’emboitent et les grandes verrières des façades.

Le bâtiment a été construit en 1946, pour la production de la machine à coudre Elna. Il a été conçu par l’architecte Jean Erb (1904-1984), qui a participé à de nombreux projets d’envergure à Genève. Le bâtiment administratif, lui, a été réalisé par Georges Addor en 1956.

L’ancien site accueille depuis 2017 la Haute école d’art et de design (HEAD). Un concours d’architecture, lancé pour surélever et réaménager le bâtiment tout en tenant compte de son intérêt patrimonial, a été remporté en mai par un bureau genevois.

ats/nxp