Passer au contenu principal

Élections communales 2021L’Exécutif d’Yvorne passera de 7 à 5

Cinq PLR et un UDC visent les postes à la Municipalité. Arc-en-ciel se focalisera sur le Conseil communal.

Village d’un peu plus de 1000 habitants, Yvorne va réduire la voilure en termes de ministres.
Village d’un peu plus de 1000 habitants, Yvorne va réduire la voilure en termes de ministres.
Chantal Dervey – Archives

Contrairement à Cléo, l’Exécutif d’Yvorne passera de 7 à 5 à l’appel de la prochaine législature. Les arguments avancés sont de «renforcer son fonctionnement, de clarifier le rôle de chacun, d’améliorer la conduite des services et secteurs, de supprimer certaines redondances et de renforcer l’attractivité de la fonction, sous réserve du budget qui lui sera finalement alloué.»

Le collège souligne néanmoins «qu’une telle réorganisation est également assortie de quelques faiblesses ou menaces.» Exemples cités, notamment: alourdissement de la tâche individuelle (volume de travail et contrainte de temps), risque de surcharge par rapport à l’activité professionnelle, report de travail sur le suppléant plus important en cas d’absence d’un titulaire, etc.

La pesée des intérêts penche au final pour cette réduction de postes conclut la Municipalité. Le Conseil communal a plébiscité la proposition municipale par 27 oui, aucun non, et deux abstentions. Pour rappel, la commune compte actuellement 1071 quemanlets ou vouivres (gentilés des habitants).

Arc-en-ciel ne convoite pas la «Muni»

Le PLR occupe les sept sièges ministériels et n’entend pas se départir de sa toute-puissance. Ainsi, il ne présentera pas moins de cinq candidats comme autant de fauteuils à disposition pour 2021-2026. Le syndic Edouard Chollet repart pour un tour.

Le collaborateur personnel du président de la Confédération Guy Parmelin (UDC) sera accompagné par trois sortants: Isabelle Deregis, Alain Bassang et Eric Minod. Maxime Isoz, petit-fils de l’emblématique ancien syndic, Robert Isoz, complète le tableau. Pour le Conseil communal – 35 sièges –, le PLR déposera une liste de 33 candidats (23 aujourd’hui)

L’UDC en veut plus

L’UDC souhaite entrer à l’Exécutif. Déjà candidat par le passé à deux reprises, Guy Stalder se lance de nouveau dans la course. L’actuel président du Conseil communal espère que sa formation pourra glaner au moins trois fauteuils au parlement vuargnéran, comme actuellement. «Et peut-être un ou deux de plus.»

Arc-en-ciel, après réflexion, ne tentera pas d’entrer à la Municipalité. La formation plurielle qui compte 9 sièges au corps délibérant «tentera de les conserver et d’en obtenir plus. La liste est toujours ouverte», annonce Yschelle Bernasconi.

2 commentaires
    Pierelo

    Santé ! que de merveilleux chasselas dans ce magnifique village. Faites y halte !