Passer au contenu principal

Jules-Gonin à LausanneL’Hôpital ophtalmique adopte la téléconsultation en urgence

Un service de télémédecine est désormais disponible via un formulaire en ligne puis l’appel d’un médecin qui précisera la prise en charge.

Le service a été développé par les spécialistes de l’hôpital et utilise la solution informatique de  la société privée soignez-moi.ch.
Appel dans l’heure
Le service a été développé par les spécialistes de l’hôpital et utilise la solution informatique de la société privée soignez-moi.ch.
Hôpital ophtalmique Jules Gonin

Avez-vous reçu quelque chose dans l’œil ou subi un choc? Avez-vous une perte du champ visuel? Le blanc de votre œil est-il rouge? Voici quelques-unes des questions posées dans le formulaire en ligne de téléconsultation d’urgence mis en place par l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin (Lausanne).

«Il est possible de prendre une photo de son œil et l’envoyer»

Prof. Thomas Wolfensberger, directeur médical à Jules-Gonin

Il est aussi possible de prendre une photo et de l’envoyer.

Miser sur la téléconsultation devrait permettre à l’hôpital de désengorger ses Urgences. «Récolter des données en amont pour fluidifier l’entrée du patient, précise le prof. Thomas Wolfensberger, directeur médical. Autre but: gérer certains cas à distance.» Il cite deux cas typiques: une sécheresse oculaire ou une infection classique de la paupière «pour laquelle le diagnostic peut souvent se faire avec une image».

Première étape, donc: une évaluation en ligne pour définir s’il faut se rendre immédiatement aux urgences. Si tel n’est pas le cas, la personne est contactée, dans un délai maximum d’une heure, par un ophtalmologue pour une consultation en téléconférence afin de «définir la prise en charge la mieux adaptée, soit directement lors de la consultation par le médecin, soit en obtenant un rendez-vous pour des examens complémentaires. «Au besoin, des images et ordonnances peuvent être envoyées de manière sécurisée», ajoute l’hôpital.

Que la première étape

Les téléconsultations (du lu au ve de 8 h à 17 h 30) sont remboursées par l’assurance de base. L’hôpital précise que «la télémédecine d’urgence représente la première étape des services en ligne que nous sommes en train de développer pour les patients; d’autres consultations suivront.»

Le service a été développé par les spécialistes de Jules-Gonin et utilise la solution informatique de soignez-moi.ch. Le budget de l’opération «équivaut au montant pour s’acheter une voiture standard», indique le prof. Wolfensberger.