Passer au contenu principal

Élections communales à PayerneLibres, deux bannis du PLR feront campagne ensemble

Non retenus par leur parti courant 2020, André Jomini et Jacques Henchoz feront liste commune pour l’élection à la Municipalité.

Municipal depuis 2011 ayant quitté le PLR, André Jomini sera bien candidat à sa succession, aux côtés de Jacques Henchoz, municipal PLR de 2011 à 2016, qui a déjà tenté un retour en politique en 2020.
Municipal depuis 2011 ayant quitté le PLR, André Jomini sera bien candidat à sa succession, aux côtés de Jacques Henchoz, municipal PLR de 2011 à 2016, qui a déjà tenté un retour en politique en 2020.
DR

Ayant quitté le PLR suite au manque de confiance du comité, André Jomini sera-t-il candidat aux élections municipales? Et qu’en sera-t-il de Jacques Henchoz, municipal de 2011 à 2016, dont le même parti n’avait pas voulu du retour en politique après l’élection de Christelle Luisier au Conseil d’État? Ces deux questions trouvent une réponse ce lundi 18 janvier. Les deux bannis du parti annoncent déposer une liste commune à l’élection municipale du 7 mars, sous la bannière «Libres ensemble».

«L’objectif est notamment l’entreprise et l’aboutissement de différents projets et chantiers: les compétences et le dynamisme d’André Jomini et Jacques Henchoz seront investis dans la remise à niveau des infrastructures de l’avenue Général-Jomini et du nouveau visage de la place Général-Guisan. La mobilité douce (pistes cyclables, ligne de bus) ainsi que les zones de sport seront également mises à l’honneur», présente le communiqué des deux routiniers de la politique communale et cantonale. Ils souhaitent se pencher aussi sur l’impact de la croissance démographique du chef-lieu du district Broye-Vully.

Expérience de mise

Municipal de 2011 à 2016, Jacques Henchoz (58 ans) est engagé bénévolement auprès de plusieurs sociétés locales et préside l’organisation de la Journée de l’Union des communes vaudoises, ce qui lui permet de garder un contact étroit avec l’administration et la population payernoise. Musicien comme son compère, André Jomini (63 ans) siège à l’Exécutif depuis 2011 et y dirige le dicastère des infrastructures, de la mobilité, de l’environnement et du patrimoine foncier. Doté d’un bon sens terrien, il représente aussi le milieu agricole, toujours fort dans la région broyarde.

Avec désormais neuf candidats annoncés (4 PLR, 2 PSIP et une Vert’libérale) pour cinq sièges, le casting payernois est-il complet? Rien n’est moins sûr. L’UDC locale s’est réunie jeudi soir, mais réserve la surprise jusqu’à la dernière minute.

5 commentaires
    Mendrisiotto

    La verte vous pouvez l'éliminer direct,

    Les PLR vont perdre des plumes, ils ont fait des conneries. Connaissant bien cette ville de payerne, je comprends toujours pas l'éviction de Mr Jomini, payernois dans l'âme et ses tripes, représentant quant même les agriculteurs de la région qui existent, qui sont là, Quant aux UDC, je doute que ça passe à Payerne, mais sérieusement, Impatient de voir et de lire les résultats