Passer au contenu principal

Taux d’imposition des multinationalesL’impunité fiscale des géants numériques est comptée

Selon le «Financial Times», l’administration Biden est ouverte à l’idée que les plus grandes entreprises au monde paient des taxes là où elles font leurs bénéfices.

Joe Biden semble prêt à faire un pas en direction de ses principaux partenaires occidentaux dont la France qui réclame depuis des années de pouvoir mettre un terme à l’impunité fiscale des géants du numérique.
Joe Biden semble prêt à faire un pas en direction de ses principaux partenaires occidentaux dont la France qui réclame depuis des années de pouvoir mettre un terme à l’impunité fiscale des géants du numérique.
keystone-sda.ch

Les récents propos tenus par Joe Biden à l’encontre des pratiques fiscales des GAFA laissaient entendre un changement de mentalité outre-Atlantique. Le président américain estimait en effet regrettable que «les plus grandes entreprises du monde utilisent diverses astuces juridiques afin de ne pas payer un seul centime d’impôt fédéral sur les bénéfices».

Après avoir traîné des pieds durant les quatre années de «trumpisme», l’Amérique semble prête à discuter sérieusement d’une nouvelle approche fiscale pour les géants du numérique. Obtenu par le «Financial Times» mercredi, un document expédié à 135 pays en expose les clauses.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.