Passer au contenu principal

Politique agricoleL’initiative «vaches à cornes» signe son grand retour

Armin Capaul refuse de baisser les bras après son premier échec. Un nouveau texte est en préparation. La récolte de signatures est prévue au printemps.

Armin Capaul, paysan devenu en quelques mois une «star» mondiale, n’a pas l’intention d’abandonner son combat.
Armin Capaul, paysan devenu en quelques mois une «star» mondiale, n’a pas l’intention d’abandonner son combat.
Annette Boutellier/Lunax

Fin novembre 2018, des journalistes du monde entier regardaientintriguésle peuple suisse se prononcer sur la question de l’écornage des animaux de rente. L’initiative avait été rejetée à 55%, mais son auteur, Armin Capaul, marquait les esprits avec sa longue barbe et son look improbable de pull et bonnet de laine. Or, ce paysan grison installé dans le Jura bernois n’a pas fini de faire parler de lui: il lance ni plus ni moins qu’une deuxième initiative «vaches à cornes».

«Deux ans après la votation, ni le Conseil fédéral ni le parlement n’ont bougé.»

Armin Capaul

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.