Passer au contenu principal

Portrait de Cécile Hussain KhanL’instinct réfléchi et le sens du commerce

La présidente de la nouvelle Fédération vaudoise du commerce de détail, fondée en plein Covid-19, veut faire reconnaître le rôle essentiel des magasins dans la vie d’une ville.

Cécile Hussain Khan, présidente de la nouvelle Fédération vaudoise du commerce de détail, dans son magasin de la rue Louis-de-Savoie à Morges.
Cécile Hussain Khan, présidente de la nouvelle Fédération vaudoise du commerce de détail, dans son magasin de la rue Louis-de-Savoie à Morges.
Vanessa Cardoso

Cécile Hussain Khan est experte dans l’art d’enfiler des perles. Mais attention, la présidente de la Fédération vaudoise du commerce de détail, née en pleine crise sanitaire en septembre 2020, n’est pas du genre à perdre du temps avec des stupidités. Les perles, elle les assemble au sens propre, pour en faire des colliers, dans sa boutique de la rue Louis-de-Savoie, à Morges.

Parmi les anecdotes qu’elle égrène, une est constitutive. «J’ai commencé petit – c’est comme ça qu’il faut faire pour ne pas se casser la figure – chez moi, à côté de mon métier d’enseignante, à vendre des objets orientaux. Une cliente m’a demandé de lui fournir des perles. Mon mari, un fou du shopping, devait m’en rapporter 20 kilos d’un voyage en Inde, il est revenu avec 300 kilos! Elle m’en a pris quatre ou cinq, en fixant son prix. Comme il fallait que j’écoule ce qui restait, je l’ai doublé et j’ai cassé son marché. Elle avait fait une erreur.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.