Passer au contenu principal

PsychologieL’intelligence ne protège pas de la stupidité

On pensait les sottises réservées aux gens «bêtes»? Erreur. Un Q.I. élevé n’empêche absolument pas les comportements aberrants. Exemples…

Une situation plus fréquente qu’on ne le pense… et souvent due à un biais d’optimisme.
Une situation plus fréquente qu’on ne le pense… et souvent due à un biais d’optimisme.
Alamy

Avoir un quotient intellectuel élevé, ça peut aider à réussir de bonnes études, à obtenir des jobs intéressants et sympas… ou à résoudre facilement des sudokus. Mais ça n’empêche pas de prendre des décisions stupides. Ni de penser ou d’agir de manière aberrante. Car s’il est bien une chose que tous les humains partagent, c’est la faculté de se comporter comme un crétin. Et ce, quel que soit son Q.I.

De fait, comme le relève le professeur de psychologie au Collège Saint-Michel et collaborateur scientifique à l’Université de Fribourg Yves-Alexandre Thalmann, même si l’on est doté de capacités cognitives avancées, on n’évalue pas toujours correctement les pour/contre, les bénéfices/inconvénients de tel ou tel comportement. Il ajoute: «Travaillant dans ce domaine, je peux citer nombre de personnes appartenant clairement à la catégorie des hauts potentiels qui s’engagent dans des actes stupides.» Certes. Mais comment comprendre ce paradoxe?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.