Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

ÉditorialL’intimité du cabinet de psy face aux juges

«Le thérapeute, pour elle, c’était la «bouée de sauvetage», même «un dieu.»

1 commentaire
Trier:
    Amour et paix

    Rien d'étonnant, le plus logique serait que ce soit le psy sur le fauteuil et la patiente qui l'écoute car comlebtisait Fernand Raynaud, pendant ce temps là nuit... je dors.. Si il devait être reconnu coupable il ne devrait excercer, ou sur Mars peut-être..