Passer au contenu principal

Réaction attendue à la PontaiseL’issue du derby lausannois dira si le LS doit s’inquiéter

Avec seulement deux points pris depuis la reprise, le leader est dans le dur au moment de retrouver Stade-Lausanne, ce mardi. Pas si surprenant que cela.

Giorgio Contini et Per-Egil Flo savent ce qui leur reste à faire pour éviter que le LS ne connaisse une fin de championnat pénible.
Giorgio Contini et Per-Egil Flo savent ce qui leur reste à faire pour éviter que le LS ne connaisse une fin de championnat pénible.
KEYSTONE

Avec dix points d’avance sur ses deux principaux poursuivants à dix rondes de la fin du championnat, le Lausanne-Sport se retrouve dans une situation plus que confortable. Nul doute que Giorgio Contini aurait d’ailleurs validé ce scénario avec un large sourire en juillet dernier. Mais en regardant d’un peu plus près le parcours des Vaudois, le cadre est un peu moins reluisant. Même si leur calendrier n’a été des plus simples, les deux maigres points récoltés en trois sorties ne sont pas dignes d’un futur promu. D’autant plus que la manière n’a fait qu’accentuer le malaise. Et redonner un peu de courage à Grasshopper et Vaduz. «On voit qu’il y a encore de la place pour nous, se réjouissait le Zurichois Nassim Ben Khalifa, vendredi. Par le passé, on a vu des retournements plus spectaculaires encore que ça.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.