Passer au contenu principal

Désengorger l’A9Lutry milite pour une nouvelle autoroute enterrée à Lavaux

La Commune juge «inacceptable» la décision de l’OFROU, soutenue par le Canton, de miser sur le rail pour soulager l’axe Lausanne-Montreux-Lutry.

Dans le futur, le désengorgement de l’autoroute A9 passera par le développement du rail et non par de grands projets routiers, annonçaient la Confédération et le Canton en septembre. Lutry n’y croit pas.
Dans le futur, le désengorgement de l’autoroute A9 passera par le développement du rail et non par de grands projets routiers, annonçaient la Confédération et le Canton en septembre. Lutry n’y croit pas.
KEYSTONE

Lutry estime que la santé de sa population est «méprisée» par lOffice fédéral des routes (OFROU) avec lassentiment du Conseil d’État vaudois. La Commune réagit avec virulence à la décision, communiquée mi-septembre, de miser sur le trafic ferroviaire pour désengorger lautoroute A9, entre Villars-Sainte-Croix et Montreux à lhorizon 2050. Au terme de six années détudes, lOFROU avait indiqué que la partie centrale du tronçon, Belmont - La Veyre, «ne donnera lieu à aucun projet». Plusieurs options étaient à létude: élargissement à trois voies ou construction de nouveaux tronçons, essentiellement en tunnel, avec suppression ou non du tracé existant. Le rapport coût-efficacité est finalement jugé défavorable. Des conclusions partagées par le Canton qui a immédiatement annoncé que la solution viendrait du rail, via de nouvelles liaisons et laugmentation des cadences.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.