Passer au contenu principal

Patrimoine industrielMachine à écrire de légende, la Baby gagne sa jeunesse éternelle

Quatre institutions d’Yverdon célèbrent le mythe des machines à écrire Hermes. Une mécanique qui enchaîne culture, histoire et mémoire.

Chaîne de transport pour le contrôle final de l’Hermes Ambassador, le 12 novembre 1956.
Chaîne de transport pour le contrôle final de l’Hermes Ambassador, le 12 novembre 1956.
Collection Musée des Arts et Sciences de Sainte-Croix

Ce n’est pas la première fois qu’Yverdon convoque les mânes de Paillard. Un fleuron industriel devenu Hermes Precisa, puis HPI. S’ensuit un rachat et, en 1989, ce ne sont plus que des locaux vides et des souvenirs. En 2004, une exposition du Musée d’Yverdon dédiée aux caméras Bolex avait déjà fait date. Ont suivi un livre, des balades à thèmes, des vitrines permanentes et toute une nostalgie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.