Passer au contenu principal

Portrait de Noémie StorbeckMadame la directrice labellise l’égalité

La nouvelle cheffe de la Fondation Equal-Salary est passée du luxe à la défense des droits des femmes.

Dans le jardin blonaysan de Noémie Storbeck, nouvelle codirectrice de la Fondation Equal-Salary, son mouton violet dessiné par l’artiste français Eric Mellerio.
Dans le jardin blonaysan de Noémie Storbeck, nouvelle codirectrice de la Fondation Equal-Salary, son mouton violet dessiné par l’artiste français Eric Mellerio.
Florian Cella/24Heures

La grand-mère maternelle de Noémie Storbeck ne voulait pas se marier avant d’avoir visité Londres. Partie seule avec sa valise sous le bras, elle a épousé son grand-père à son retour. «Elle a osé imposer sa volonté. Ce n’était pas commun à l’époque», sourit la nouvelle directrice de la Fondation Equal-Salary, qui range son aïeule, 94 ans aujourd’hui, dans la longue liste de femmes qui ont été ses modèles. On la rencontre un 8 mars, Journée internationale des droits des femmes. «Ce jour, ça compte, au moment où malgré les efforts en termes d’égalité salariale, les chiffres mondiaux montrent un recul.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.