Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Justice vaudoiseMains aux fesses et baisers volés, la réalité du harcèlement

Les auteurs de mains aux fesses ou de baisers volés se rendent coupables de «désagréments causés par la confrontation à un acte d’ordre sexuel», selon l’article 198 du Code pénal.
Articles en relation