Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Éditorial - le journalisme d’investigationMaître Maitre, Pandore et Nobel

«La Suisse ne gagne rien à continuer de coller à cette image trouble.»

4 commentaires
Trier:
    loll

    L'article est un bon article, mais comme toujours reflète l'idéologie de son auteur. Venir dire qu' "en dessinant pour des dirigeants démocrates ou moins démocrates des schémas opaques pour que l’argent public détourné des poches des citoyens arrive immaculé dans leur tiroir-caisse privé" est hérétique, il ne faut pas confondre le collectif avec l'individu, l'individu passe toujours avant le collectif, l'histoire est pleine d'enseignements à ce sujet, l'argent "optimisé" n'échappe en rien en l'impôt, c'est simplement le fisc non compétent n'arrive pas à mettre la main dessus au motif que le pays en cause est souverain. Comme disait J. Attali "les Anglo saxon n'ont pas supprimé les paradis fiscaux, mais ils ont éliminé leurs concurrents". Il ne faut pas être dupe, cette campagne menée ne se fait qu'au profit des USA, qui sont dans une situation de faillite.

Articles en relation