Passer au contenu principal

FootballMatch de la honte: des peines ferme et deux renvois en jugement

Le 10 juin 2018, une bagarre générale avait éclaté lors d’un match mettant aux prises le FC Versoix II au FC Kosova II. Le Ministère public genevois a rendu son verdict.

Capture écran Twitter

C’était il y a un peu plus de deux ans.. Le 10 juin 2018, une bagarre générale avait éclaté lors du match opposant le FC Versoix II au FC Kosova II. Le Ministère public du canton de Genève avait alors ouvert une enquête à l’encontre de douze personnes impliquées dans ces incidents. L’enquête étant achevée, la procureure Julie Boeuf a rendu ses décisions.

Sept prévenus ont été condamnés par ordonnances pénales pour rixe. Les peines vont de 40 jours-amende avec sursis (assortis d'une amende à titre de sanction immédiate) à 180 jours de peine privative de liberté ferme, la peine de chaque prévenu ayant été fixée en fonction de son implication personnelle dans la bagarre et de la gravité de sa faute.

Tentative de meurtre retenue

Deux autres prévenus ont par ailleurs été renvoyés en jugement devant le Tribunal correctionnel. Ils devront répondre de: tentative de meurtre, rixe, injures, voies de fait, entrée illégale, séjour illégal et activité lucrative sans autorisation pour l’un, rixe, tentative de lésions corporelles simples sur personne hors d'état de se défendre et lésions corporelles simples à réitérées reprises.

Enfin, la procédure a été classée pour les trois autres prévenus. L’instruction n’a pas permis d'établir une prévention pénale suffisante pour deux d’entre eux. Concernant le troisième, qui a été directement atteint par les conséquences de son acte au vu des blessures importantes qu’il a subies, il a été fait application de l'article 54 du Code pénal, qui permet de renoncer à la poursuite pénale.

La rixe avait éclaté quelques minutes avant la fin du match de barrage pour le titre de champion genevois de 4e ligue. Une altercation entre deux joueurs avait dégénéré, et des supporters du FC Kosova II avaient envahi le terrain. Cette violente bagarre avait fait deux blessés graves dans les rangs du FC Versoix II.