Passer au contenu principal

Victoire face à RapperswilMême dans la difficulté, le LHC assume pour le moment son statut

Sans franchement convaincre, les Lions ont retrouvé le chemin du succès, lundi soir à la Vaudoise aréna (5-3).

Le Lausanne Hockey Club a remporté sa 13e victoire de la saison, lundi soir.
Le Lausanne Hockey Club a remporté sa 13e victoire de la saison, lundi soir.
KEYSTONE

Les jambes des Lions étaient-elles lourdes, pour ce quatrième match disputé en six jours (un de plus que leurs adversaires)? L’agressivité saint-galloise a-t-elle autant posé problème que cela? Toujours est-il que le LHC a eu de la peine à enchaîner ses vagues offensives, lundi soir face à Rapperswil. Qu’il n’a pas eu la même constance que d’habitude au rayon intensité.

Résultat: Lausanne a payé cash ses baisses de régime, que ce soit sur l’ouverture du score de Kevin Clark (17e 0-1) ou sur les égalisations de Marco Lehmann (30e 2-2) et d’Igor Jelovac (45e 3-3, erreur de Bertschy). Et celles-ci l’ont empêché de développer son jeu comme il l’entendait. Au final, cela n’a pas porté à conséquence. Car le LHC a des ressources, des arguments qui lui ont permis de faire la différence sur la longueur (5-3).

Choix étonnant

En difficulté depuis plusieurs rencontres, en manque d’efficacité (21e) puis de réussite (40e tir sur le poteau) en première partie de soirée, Charles Hudon a inscrit le game-winning-goal (49e 4-3). Cela, au cours d’une partie qui aura vu les trois premiers trios marquer et le choix de positionner Cory Conacher à l’aile (avec Jooris et Bozon) porter ses fruits. Au contraire de l’alignement difficilement compréhensible de Victor Oejdemark, préféré à Benjamin Antonietti et Robin Leone pour le rôle de 13e attaquant.

Lundi soir, le LHC a été loin de réaliser son meilleur match de la saison. Il a toutefois retrouvé le chemin de la victoire en engrangeant trois nouveaux points à domicile. Et en étant constant dans une chose au moins: dans sa capacité à aligner les résultats positifs face aux équipes prétendument moins fortes que lui sur le papier. Le signe d’une certaine progression sur le plan du leadership et de la fameuse culture de la gagne que tente d’instaurer la nouvelle direction?

Même dans la difficulté, le Lausanne Hockey Club assume en tout cas son statut, pour le moment.

Lausanne - Rapperswil 5-3 (1-1 1-1 3-1)

Vaudoise aréna, à huis clos.

Arbitres: MM. Salonen, Staudenmann; Altmann, Dreyfus.

Buts: 17e Clark (Jelovac, Rowe) 0-1, 18e Bozon (Jooris, Barberio) 1-1, 22e Bertschy (Kenins) 2-1, 30e Lehmann (Rowe) 2-2, 41e Gibbons (Almond, Barberio/5c4) 3-2, 45e Jelovac 3-3, 49e Hudon (Gibbons, Malgin) 4-3, 60e Malgin (cage vide) 5-3.

Lausanne: Boltshauser; Heldner, Frick; Genazzi, Barberio; Grossmann, Marti; Krueger; Conacher, Jooris, Bozon; Gibbons, Malgin, Hudon; Bertschy, Jäger, Kenins; Almond, Froidevaux, Douay; Oejdemark. Entraîneur: MacTavish.

Rapperswil: Nyffeler; Profico, Jelovac; Egli, Randegger; Vukovic, Dufner; Sataric, Maier; Lehmann, Rowe, Eggenberger; Clark, Wick, Cervenka; Lhotak, Dünner, Moses; Forrer, Ness, Loosli. Entraîneur: Tomlinson.

Pénalités: 4x2’ contre Lausanne; 5x2’ contre Rapperswil.

Notes: Lausanne sans Maillard (blessé), Schneeberger, Antonietti, Emmerton ni Leone (surnuméraires). Rapperswil sans Payr (blessé). Tir sur le poteau: 40e Hudon.