Passer au contenu principal

Incarcération à BerneMême en prison, Claude Dubois inquiète les juges

L’assassin récidiviste avait eu un «comportement inadéquat envers le personnel féminin», à La Croisée, à Orbe, avant son transfert à Thorberg (BE), où la justice vaudoise veut le maintenir.

Le pénitencier de Thorberg, à Krauchthal (BE), où Claude Dubois est actuellement détenu.
Le pénitencier de Thorberg, à Krauchthal (BE), où Claude Dubois est actuellement détenu.
KEYSTONE

Thorberg, non loin de Berne, secteur «Sicherheitsvollzug B». Ce terme germanique désigne un quartier pénitentiaire sécurisé dans lequel les contacts sont limités, où peu de détenus se côtoient. Claude Dubois, l’assassin récidiviste qui a étranglé la jeune Marie, alors âgée de 19 ans, en mai 2013, y purge actuellement sa peine: la prison à vie assortie d’un internement «ordinaire». Moins sévère que «l’internement à vie», cette mesure débute lorsque le condamné obtient éventuellement la libération conditionnelle, pas avant 15 ans; elle fait l’objet d’une réévaluation périodique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.