Passer au contenu principal

CoronavirusMême testé négatif, il faut rester en quarantaine

Daniel Brélaz, qui a été en contact étroit avec une personne infectée, doit rester à la maison. Et cela même si un premier test est revenu négatif. Pourquoi?

Didier Pittet souligne qu’à Genève, un quart des personnes mises en quarantaine sont finalement testées positives. Ce qui montre selon lui l’utilité de cette mesure.
Didier Pittet souligne qu’à Genève, un quart des personnes mises en quarantaine sont finalement testées positives. Ce qui montre selon lui l’utilité de cette mesure.
Keystone-sda.ch

Pourquoi une personne, à l’instar du conseiller national Daniel Brélaz, reste-t-elle en quarantaine alors que le test de diagnostic du Covid-19 est négatif? Un tel résultat n’est en fait pas une garantie totale quand on a côtoyé un individu contagieux. Il peut aussi être lié au fait que l’analyse est prématurée. «La période d’incubation varie de trois à quatorze jours», rappelle Didier Pittet, chef du Service de prévention et contrôle de l’infection aux Hôpitaux universitaires de Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.