Passer au contenu principal

FootballMessi et le Bayern beaucoup trop forts

Faciles vainqueurs de Naples (3-1) et de Chelsea (4-1), le FC Barcelone et le Bayern Munich se sont donné rendez-vous en quart de finale à Lisbonne, le 14 août.

Lionel Messi célèbre son nouveau but venu d’ailleurs
Lionel Messi célèbre son nouveau but venu d’ailleurs
KEYSTONE

Les Napolitains avaient pourtant fait le début de match attendu au Camp Nou, touché l’arête du but de Marc-André ter Stegen par Dries Mertens dès la 2e minute et tenté quelques frappes dangereuses. Mais sur le premier corner barcelonais, Clément Lenglet a astucieusement envoyé Piotr Zielinski dans son camarade Kalidou Koulibaly et ni l’arbitre ni le VAR n’y ont trouvé à redire. Le Français en a profité pour marquer de la tête (10e) son premier but en carrière en «C1» et lancer les siens vers une qualification aisée (3-1; aller 1-1).

Histoires de VAR

Le Barça a bien vite fait oublier cette petite polémique, grâce à un nouveau but venu d’ailleurs de Lionel Messi. L’Argentin est passé au milieu de cinq défenseurs adverses, est tombé au sol, a perdu le cuir... mais a tout de même trouvé le moyen d’enrouler le cuir dans le petit filet droit de David Ospina (23e).

Juste avant le thé, après avoir vu un but annulé bizarrement par la vidéo à la suite d’une main pas évidente du tout, la «Pulga» a chipé le cuir dans les pieds de Koulibaly et obtenu un penalty, transformé tranquillement par Luis Suarez. Dans la foulée, Lorenzo Insigne a converti à son tour une sanction suprême sévère dictée par M. Cüneyt Çakır. Insuffisant pour faire trembler des Catalans, pourtant pas vraiment en confiance ces dernières semaines.

21 victoires en 2020

Il n’y avait pas le moindre suspense dans l’autre partie de la soirée, mais Robert Lewandowski a tenu à le tuer quand même. Le Polonais s’est fait justice lui-même sur un penalty obtenu dès la 9e minute. Déjà vainqueur en Angleterre (0-3) 165 jours auparavant, le Bayern Munich a continué sur sa folle lancée de 2020 – 21 victoires désormais et un simple nul pendant ce temps-là... – et encore une fois écrasé Chelsea (4-1).

Car Ivan Perisic a doublé la mise à la 24e et le but de renard des surfaces de Tammy Abraham, juste avant la mi-temps, n’a fait que permettre aux jeunes Anglais de rentrer d’Allemagne la tête un peu moins basse. D’autant plus que Corentin Tolisso en a ajouté un de près (76e) et que Lewandowski a complété son doublé d’une tête sur corner (84e). Son 53e but cette saison

Les Bavarois ont ainsi gagné le droit de défier le FC Barcelone le 14 août prochain, dans l’Estadio da Luz de Lisbonne qui va encore une fois sonner trop vide. Toutes les affiches sont connues, avec des duels Atalanta-Paris (le 12 août), Leipzig-Atlético de Madrid (le 13) et Manchester City-Lyon (le 15).