Passer au contenu principal

Nouveau malaise à VeveyMichel Agnant court-circuite la Municipalité pour l’achat de deux immeubles

Invoquant l’urgence d’une transaction, le municipal veveysan a convoqué une commission sans le oui formel du collège. S’il admet des erreurs, son initiative fâche jusque dans son propre camp.

Les immeubles que Michel Agnant voudrait voir acquérir par la Ville sont ceux de la rue de la Valsainte 3 et 5. Les différents services communaux devront toutefois avaliser au préalable. Or le temps presse: la Ville a jusqu’au 6 juin pour faire valoir son droit de préemption.
Les immeubles que Michel Agnant voudrait voir acquérir par la Ville sont ceux de la rue de la Valsainte 3 et 5. Les différents services communaux devront toutefois avaliser au préalable. Or le temps presse: la Ville a jusqu’au 6 juin pour faire valoir son droit de préemption.
Olivier Vogelsang

En pleine période de pacification politique au sein du collège municipal, la décision passe mal. En convoquant de son propre chef la commission du fonds d’urbanisme lundi dernier pour voter en urgence l’acquisition de deux biens immobiliers sur lequel la Commune a droit de préemption, le municipal du Logement Michel Agnant (Vevey Libre) semble avoir outrepassé ses droits.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.