12'500 employés mutés pour restructurer la fonction publique

GrèceLe gouvernement grec a donné lundi son feu vert pour parachever la mutation de 12'500 fonctionnaires d'ici à fin septembre. L'opération provoque de nouveau une grogne sociale.

En Grèce, les fonctionnaires manifestent contre l'austérité.

En Grèce, les fonctionnaires manifestent contre l'austérité. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous avons approuvé les décisions finales pour que le pays puisse respecter le calendrier (dicté par la troïka UE-BCE-FMI) et muter 12'500 fonctionnaires d'ici à la fin septembre», a déclaré Kyriakos Mitsotakis, ministre de la Réforme de l'administration publique, à l'issue d'une réunion interministérielle sous l'égide du Premier ministre conservateur, Antonis Samaras.

La Grèce s'est engagée auprès de ses créanciers à muter 25'000 fonctionnaires au total d'ici à la fin de l'année et à en licencier 4000 pendant la même période afin de réduire ses dépenses publiques.

Fin juillet, le gouvernement avait déjà procédé à la mutation de 4000 fonctionnaires, qui sont compris dans le nombre total de 12'500 personnes, dont la plupart des enseignants et des employés du ministère de l'Education, ce qui a provoqué une vague de protestation.

Menace de grève

Le syndicat des enseignants du secondaire (Olme) ont menacé d'observer une grève pour empêcher l'ouverture des écoles, prévue dans la deuxième semaine de septembre.

Les fonctionnaires mutés sont obligés d'accepter leur nouveau poste sinon ils sont mis en chômage partiel avec un salaire réduit en risquant leur licenciement quelques mois plus tard.

Fusion des organismes

La restructuration de la fonction publique comprend la fusion des organismes et des hôpitaux et la suppression de nombreux postes. Vendredi, plusieurs centaines d'agents hospitaliers avaient manifesté à Athènes contre la transformation de huit hôpitaux en centres de santé aux prestations plus réduites.

La réduction du nombre des fonctionnaires, qui a pris de retard mais qui est un sujet très sensible étant donné le taux de chômage qui ne cesse de grimper (27%), est l'une des conditions pour la poursuite des versements des prêts de la zone euro et du FMI (Fonds monétaire international) au pays.

Les hauts responsables de la troïka sont attendus à Athènes pour procéder au contrôle régulier des comptes grecs fin septembre, juste après les élections en Allemagne et sur fond du débat sur un éventuel nouveau plan d'aide à la Grèce qui ne parvient pas à sortir de la crise. (ats/nxp)

Créé: 26.08.2013, 17h04

Galerie photo

La Grèce n'a plus de télévision publique

La Grèce n'a plus de télévision publique Le gouvernement grec a mis en application mardi la fermeture des chaînes de la télévision publique ERT.

Articles en relation

Athènes a reçu les quatre milliards d'euros promis

Union européenne La Grèce a reçu mercredi une tranche d'aide de 4 milliards d'euros (4,9 milliards de francs) de la part des Européens, comme ils s'y étaient engagés. Plus...

La Grèce adopte la réforme de la fonction publique

Vote Le parlement grec a adopté tôt jeudi matin un projet de loi controversé réformant la fiscalité et la fonction publique. Plus...

L'avenir de la fonction publique se joue au Parlement

Grèce Le Parlement grec examinait mercredi soir un projet de loi controversé réformant la fonction publique et la fiscalité. Le texte, centré se tient sur fond de manifestations. Plus...

Pas de «trou de financement» en Grèce avant l'été 2014

FMI La Grèce ne connaîtrait pas de «trou de financement» avant juillet 2014, selon le FMI. L'institution appelle les Européens à respecter leur promesse d'apporter un nouveau soutien financier au pays après cette date. Plus...

La Grèce se prépare à une grève générale

Austérité Les principaux syndicats grecs ont lancé un appel à une grève générale de 24 heures le 16 juillet contre les nouvelles suppressions d'emplois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.