Plus de 15'000 migrants rapatriés de Libye

MéditerranéeL'Organisation internationale des migrations a pu rapatrier quelque 15'000 personnes dans leurs pays d'origine, après leur tentative ratée de traverser la Méditerranée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plus de 15'000 migrants ayant tenté sans succès et au risque de leur vie de traverser la Méditerranée pour atteindre l'Europe ont été rapatriés de Libye vers leurs pays d'origine depuis le début de l'année, a annoncé vendredi l'Organisation internationale des migrations (OIM).

Ces personnes sont originaires de 52 pays d'Asie et d'Afrique, selon l'OIM. «Depuis début 2018, plus de 15'000 migrants ont été en mesure de rentrer chez eux grâce aux programmes de retour volontaire» avec le soutien du Fonds fiduciaire de l'Union européenne pour l'Afrique, a indiqué le bureau de l'OIM en Libye dans un bref communiqué.

L'organisation met sur ses comptes Facebook et Twitter un numéro de téléphone à la disposition des «migrants en détresse en Libye et qui souhaitent rentrer dans leur pays d'origine». Du temps du dictateur Mouammar Kadhafi renversé et tué en 2011, des milliers de migrants transitaient à travers les frontières sud de la Libye, longues de 5000 km, notamment pour tenter la traversée de la Méditerranée vers l'Europe.

Le chaos profite aux passeurs

Depuis 2011, la situation a empiré, les passeurs profitant du chaos dans le pays pour envoyer chaque année des dizaines de milliers de migrants à destination de l'Italie située à 300 kilomètres des côtes libyennes.

De nombreux migrants, interceptés ou sauvés en mer, se retrouvent dans des centres de rétention dans des conditions difficiles et optent pour le rapatriement. De nombreuses organisations internationales, dont le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), déplorent régulièrement les mauvais traitements subis par les migrants en Libye.

«Retour volontaire»

En 2017, l'OIM a rapatrié près de 20'000 migrants et souhaiterait porter ce chiffre à 30'000 en 2018 dans le cadre de son programme de «retour volontaire».

Cette organisation avait accéléré le rythme des départs fin 2017, après le scandale déclenché par la diffusion en novembre d'un documentaire de la chaîne américaine CNN montrant des migrants africains vendus comme esclaves près de Tripoli. (ats/nxp)

Créé: 23.11.2018, 21h30

Articles en relation

Dix-sept migrants ont perdu la vie

Méditerranée Des embarcations de fortune ont chaviré au large de l'enclave espagnole de Melilla, lundi. On compte de nombreux morts. Plus...

354 migrants secourus en mer d'Alboran

Méditerranée Vendredi, 354 migrants ont été sauvés de la noyade dans les eaux territoriales espagnoles. 32 autres ont été secourus au large de Beyrouth. Plus...

Plus de 1800 migrants sauvés en deux jours

Espagne En l'espace de 48 heures près de 1800 migrants qui tentaient de rejoindre l'Europe, à bord d'embarcations de fortune ont été secourus en méditerranée. Plus...

L'Espagne a sauvé 1.200 migrants en deux jours

Méditerranée Les gardes-côtes espagnols n'ont pas du tout chômé ce week-end. Ils ont volé au secours de 30 embarcations chargées de migrants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.